Mandat

La compagnie Les Impairs œuvre en recherche, création et production théâtrale. Elle s’organise de façon collective, en privilégiant un processus de création participatif et collégial. Elle cherche à produire une réflexion critique sur la relation du créateur avec sa société, à travers des textes originaux et des réécritures de classiques. Affectionnant le théâtre physique, la tension entre langage corporel et parole poétique est au cœur de ses propositions artistiques.

Les Membres

Les Impairs c’est avant tout des membres incroyables. C’est 12 cerveaux, 12 cœurs et des milliers de rêves. C’est 12 artistes, artisans, artisanes qui créent sans compromis, sans limites, sans barrière.

Justine Prévost

Co-directrice artistique et médiatrice


Amoureuse de théâtre et de danse depuis son tout jeune âge, Justine y consacre maintenant tout son temps. Diplômée de l’École Supérieure de Théâtre de l’UQAM en 2019, elle cultive son amour-haine pour les classiques (qui laissent souvent trop peu de place aux femmes) et alimente couramment sa passion (addiction) pour les jeux vidéo. Parallèlement à sa passion du jeu, elle alimente couramment sa pratique artistique avec la danse. Ancienne championne canadienne de danses latines et modernes, elle est maintenant attirée par les formes contemporaines.

Jérémie Poirier

Président et codirecteur-artistique

Enfant de la région, homme de la ville, Jérémie se voue à son amour pour l’art qui le porte. Profitant de chacun des instants pour être sur une scène ou simplement créer quelque chose, il comprend qu’il ne poursuivra pas ses études en chimie/physique. Il profite du temps qu’il a pour se lancer dans des défis qui l’alimentent. Depuis sa sortie de l’École Supérieure de Théâtre à l’UQAM en 2019, il travaille sur de multiples projets en tant qu’auteur et/ou interprète tel que: Dick the Turd, La Thébahood, Rien n’a changé, Bravalla et Fantasm. Retrouvez-le n’importe où, avec le sourire aux lèvres.

Guillaume Bouliane-Blais

Trésorier et directeur administratif

Guillaume est un touche-à-tout, curieux et passionné de création. Affectionnant particulièrement le jeu physique et le travail du corps, il poursuit sa formation avec Dynamo théâtre et la Torture Chamber Pro Wrestling dojo. Depuis sa sortie d’école en 2019, on a pu le voir dans La ballade de Robin des Bois (450), Jeux de Dames (Les MiniMalices), Dick the Turd (Les Impairs), Le Boulu Poilu (L’Interrupteur), Brille (L’Agence du chaos). Prochainement, il aura le plaisir de retourner sur les planches avec différents projets tels que : La friperie de Sainte-Myrtille-du-Bois-des-Prairies (TACO), Orphelins.  

Maxime Pouliot

Directeur administratif

Maxime est né sous le signe de la Balance à Saint-Henri-de-Lévis. Difficile pour lui de prendre une décision, il complète d’abord un baccalauréat en Stratégies de production culturelle et médiatique avant d’intégrer le programme en Jeu à l’UQAM. Il partage sa vie entre la comédie, l’enseignement et la gestion culturelle. Montréalais d’adoption, il aime l’action, le boulevard St-Laurent et le répertoire de Marjo. Parisien par procuration, il apprécie le bon vin, la bonne chère et l’esprit de contradiction. C’est un grand épicurien, son sens de la répartie et sa grande curiosité font de lui un très bon invité pour votre souper.

Catherine Le Gall-Marchand

co-Productrice

Finissante d’un baccalauréat en scénographie à l’École Supérieure de Théâtre et présentement à maîtrise qualifiante en enseignement des arts, Catherine débute son parcours en étant conceptrice des décors de la pièce La cerisaie, mise en scène par Édith Patenaude et conceptrice des éclairages de Migraaaants, sous la direction de Michel-Maxime Legault. Elle a agi à titre d’assistante à la scénographie pour le spectacle Constituons! de Christian Lapointe en plus de signer la conception lumières de Dick the Turd au Festival Zoofest 2019. Elle œuvre actuellement à la direction de production au sein de la compagnie Singulier Pluriel pour divers projets dont la Chair de Julia qui sera présenté en mai 2022. En décembre 2019, elle est conceptrice d’éclairage de la pièce 2 h 14, mis en scène par Emmanuel Frappier. Catherine travaille particulièrement avec les étudiant.e.s des différentes écoles théâtrales en tant qu’enseignante au Cégep de Saint-Laurent et technicienne de la scène. Elle signe également la conception éclairage de Oupelaye!, spectacle clownesque mis en scène par Maya Gobeil.

Anthony Tingaud

co-Producteur, Secrétaire et Médiateur


Durant sa maîtrise en littérature, Anthony Tingaud fonde la troupe du FRAG avec laquelle il débute son travail de création. Passionné de rugby et de théâtre, il aime amener le sport sur scène afin de tester les limites physiques du jeu dramatique. C’est pourquoi,  il participe à la l’écriture de la pièce Dick The Turd où il interprète le personnage de The Buck. À sa sortie de l’école professionnelle de théâtre à l’UQAM en 2019, il continue la création en co-écrivant plusieurs projets théâtraux comme les pièces Rien a changé et la Thebahood, deux projets qui sont en voie de production. En tant que comédien, il prête sa voix pour le projet du Sciptarium 2020 et on pourra le voir dans la pièce Un ennemi du peuple mis en scène par Édith Patenaude au Théâtre du Nouveau Monde en hiver 2022.

Olivier Magnan-Bossé

COMMUNICATION

Olivier est un artiste multidisciplinaire qui se passionne pour le théâtre et la musique. Il s’intéresse particulièrement à la manière dont ces deux pratiques peuvent cohabiter, aux possibilités créatives résultant de leur amalgame.
Après son baccalauréat en art dramatique, il entreprend des études en Musiques Numériques à l’Université de Montréal, une formation axée sur les technologies musicales du domaine électroacoustique. On pourra désormais constater l’importance accordée à ces apprentissages dans ses projets artistiques.

Matilde Lopes-Fadigas

Communication

Matilde Lopes Fadigas est une comédienne, autrice et metteuse-en-scène franco-portugaise. Elle a étudié tout d’abord au conservatoire régional d’art dramatique du Limousin puis à l’école supérieure de théâtre de Montreal en jeu. Matilde se lance dans chaque création avec fougue et sensibilité, avec elle, il faut que ça bouge!