Mandat

La compagnie Les Impairs œuvre en recherche, création et production théâtrale. Elle s’organise de façon collective, en privilégiant un processus de création participatif et collégial. Elle cherche à produire une réflexion critique sur la relation du créateur avec sa société, à travers des textes originaux et des réécritures de classiques. Affectionnant le théâtre physique, la tension entre langage corporel et parole poétique est au cœur de ses propositions artistiques.

Les Membres

Les Impairs c’est avant tout des membres incroyables. C’est 12 cerveaux, 12 cœurs et des milliers de rêves. C’est 12 artistes, artisans, artisanes qui créent sans compromis, sans limites, sans barrière.

Jérémie Poirier

Président

Étant enfant, Jérémie avait de grandes aspirations. Il voulait devenir avocat, puis anesthésiste. Toutefois, c’est au secondaire, lorsqu’il s’est aperçu qu’il passait plus de temps sur la scène que dans ses livres de sciences, qu’il changea de voie. Depuis, ces grandes aspirations se dirigent vers ses projets qu’il mène avec passion.

Olivier Magnan-Bossé

Vice-Président

Salut.
Je suis quelqu’un, on ne peut pas me l’enlever.
Je suis des Impairs, évidemment.
Je suis sur la photo.
Olivier Magnan-Bossé. 
OMB pour les intimes.
C’est moi.
Ne soyez pas surpris si je divague, c’est récurrent. 
Je grimpe sur des murs artificiels, je m’évade dans l’écoute de musique. Je pratique progressivement mon art, je vous le partage en temps et lieu. Soyez patients, je m’y plais à mon propre rythme. Aussi Lunaire que Pierrot, je m’y perds volontairement.
Je suis habile de mes mots, je vous les joue volontiers.
Bref.
À bientôt.

Guillaume Bouliane-Blais

Trésorier

J’ai toujours été un peu déchiré entre deux mondes, deux idéaux, deux champs d’intérêt. Dans les dernières années, j’ai compris que ces deux facettes de ma personne avaient un cœur commun : La Création! Wow, mais quelle révélation. Vraiment. À quel point sortir de sa zone de confort provoque l’incertitude extrême, mais une liberté équivalente. Le syndrome de la page blanche, c’est le plus beau des problèmes. Quand rien n’est écrit, c’est que tout est encore à faire. C’est un peu où l’on se trouve avec Les Impairs, au début de tout, permettez-nous de rêver un peu. Merci de prendre de votre temps pour nous lire, merci d’encourager une jeune compagnie de théâtre.

Florence Leblanc

Secrétaire

Gentille et souriante, sensible et aimante, douce et dansante… Mais attention, elle possède une force intérieure qui peut vous exploser à la gueule… Rwar!
Avec un peu de chance, vous la verrez sur scène et constaterez, comme moi, que dans ce petit corps couronné d’un toupet cohabitent force destructrice joie de vivre.

Maxime Pouliot

Directeur administratif

Maxime est né sous le signe de la Balance à St-Henri-de-Lévis. Désormais saltimbanque diplômé, il cumule les expériences de vie et aime les raconter. Tantôt serveur à Paris, tantôt téléphoniste à Square-Victoria, on peut aussi l’apercevoir certains soirs au Théâtre du Nouveau-Monde (comme placier) dans une performance sans cesse renouvelée.

Matilde Lopes-Fadigas

Directrice artistique

Matilde a des fourmis dans les jambes, elle ne peut s’arrêter de grouiller, d’initier d’élaborer et de faire vivre des projets. Pitchée dans les arts de la scène depuis sa tendre enfance, elle ne saurait s’imaginer vivre sans!  Touche-à-tout, elle se retrouve dans le théâtre, le travail de la voix, le mouvement dansé et les pirouettes. Une petite bombe qui ne demande qu’à jouer et créer. 

Catherine Le Gall-Marchand

Productrice

Finissante d’un baccalauréat en scénographie à l’École Supérieure de Théâtre, elle fut la conceptrice des décors de la pièce La cerisaie, mise en scène par Édith Patenaude, en plus de réaliser la conception des éclairages de Migraaaants, sous la direction de Michel-Maxime Legault. Dernièrement, elle a agi à titre d’assistante à la scénographie pour le spectacle Constituons! de Christian Lapointe en plus de signer la conception lumières de Dick the Turd au Festival Zoofest 2019. Elle œuvre actuellement à la direction de production au sein de la compagnie Singulier Pluriel, qui présentait cet automne la production Valparaíso dans le cadre du Festival Phénomena ainsi que la Mondiola soutenue par CAM en tournée en février 2020. En décembre 2019, elle est conceptrice d’éclairage de la pièce 2 h 14, mis en scène par Emmanuel Frappier. Ces derniers temps, Catherine travaille particulièrement avec les étudiant.e.s des différentes écoles théâtrales en tant que technicienne de la scène.

Josian Neveu

I m p a i r

Bonjour, je m’appelle Josian, j’aime bien parler au « Je ». Je suis un passionné d’histoire, je peux vous compter en détail la première croisade et peux même le faire en scream ou autour d’une table en jouant à donjon & dragons. Je pratique les arts martiaux depuis mon enfance et j’ai un intérêt particulier pour la lutte. Pour toutes informations supplémentaires, découvrez-le vous-même.

Annabelle Bureau

I M P A I R

J’écris des histoires qui sont pas arrivées pour vrai et je joue des personnages qui n’existent que dans ma tête. Je suis une artiste indécise, impatiente et bien éparpillée, même si mon organisation est ma plus grande fierté. Armée de mon expérience dans le monde de la danse classique qui m’a cassé le corps en deux, de mon bref passage sur la scène musicale, de mes pinceaux et de mon clavier, j’entame 25 projets en même temps pour en faire aboutir 3 ou 4. Mais ces derniers, je les tiens à bout portant jusqu’à mon dernier souffle. Je crée, sans relâche, et je crois en mes collègues comme si ma vie en dépendait. 

Anne Giroux

I m p a i r

Anne aime beaucoup le théâtre. Elle trouve parfois dans cet art éphémère un silence intérieur. Une paix. Anne adore regarder le théâtre et elle adore aussi en jouer. C’est un vertige dont elle ne veut pas se passer. Elle aime beaucoup le cinéma aussi; en regarder, en jouer. Elle a tourné dans plusieurs courts métrages. Anne veut repousser les limites de l’imaginaire avec des artistes créatifs, curieux, inventifs et remplis de compassion. Elle veut débâtir les limites de nos perceptions. Elle croit que la vie se trouve dans nos relations, dans ces amitiés que l’on construit à travers des projets communs. C’est pour cette raison qu’elle aime tant ce métier. Pour le moment, elle travaille seule sur un projet qui se nomme Les 9 faces cachées. Elle désire y travailler avec d’autres, mais elle doit attendre la fin de la PandémieDontOnNePeutNommerLeNom. Vous pouvez trouver Les 9 faces cachées sur YouTube, sur son profil : Anne Giroux.

Justine Prévost

I m p a i r

Amoureuse de théâtre et de danse depuis son tout jeune âge, Justine Prévost y consacre maintenant tout son temps. Diplômée de l’École Supérieure de Théâtre de l’UQAM en 2019, elle cultive son amour-haine pour les classiques (qui laissent souvent trop peu de place aux femmes) et alimente couramment sa passion (addiction) pour les jeux vidéo. En gros : un mini sac à surprise réjouissant!

Anthony Tingaud

I M P A I R

Durant sa maîtrise en littérature, Anthony Tingaud fonde la troupe du FRAG avec laquelle il débute son travail de création. Passionné de rugby et de théâtre, il aime amener le sport sur scène afin de tester les limites physiques du jeu dramatique. Anthony est un créateur dynamique qui aime se lancer dans des projets différents au cinéma comme au théâtre pour toucher de multiples horizons. Après tout, c’est de pouvoir être en même temps un lutteur animal, un technicien tragique ou un cobaye extra-terrestre rend tout ça intéressant.